top of page

Les questions lectrices à Saphine

Nous y voilà ! On vous a laissé poser vos questions à Saphine, l’autrice de la croustillante et torride série She💋Time 🔥🥵🫠. Installez-vous, sortez les pop corns, vous allez tout savoir (ou pas 😋).


Pourquoi avoir écrit ces nouvelles érotiques ? Un besoin de t’exprimer ou un manque dans ce genre, avec des textes qui sont plus trash d’habitude et moins sensuels ? Anne-valerie Blézot


Question pertinente, Anne-Valérie… Je pense qu’il y a effectivement un manque d’érotisme dans la romance FF. On passe généralement de la romance simple, avec un voire deux passages de sexe plutôt pondérés, aux textes qui s’approchent très fortement du porno et où les lesbiennes sont un outil pour le plaisir masculin. J’ai toujours eu du mal à me retrouver, soit dans l’un, trop sage pour moi, soit dans l’autre, trop vulgaire et misogyne. J’ai donc commencé à écrire des scènes chaudes et pourtant saphiques, sans vraiment leur donner de contexte. Juste pour m’amuser.


Comment en es-tu arrivée à écrire les She Time ? Nana Crush éditions

Après en être venue à la même conclusion, avec Lu, et sachant qu’elle partageait mon avis sur la question pour avoir publié Johanne, je lui ai montré mes textes. Elle m’a alors avoué penser à un concept qui pourrait parfaitement coller avec mon travail. Elle m’a demandé deux semaines pour le finaliser et elle est revenue avec She Time. Il y avait la couverture, la com, le contenu, tout. Il ne lui manquait que l’autrice. Nous avons donc fait un essai sur le premier en espérant qu’il serait accepté des lectrices. Et ça a fonctionné.


Pourquoi pas un livre érotique plutôt qu’une nouvelle ? Nelly Aman Renard


Le concept imaginé était de donner aux lectrices un moment pour elle, de plaisir, pas une énième romance. Pour ce faire, le format roman ne s’y prêtait pas. Les She Time sont davantage faits pour jouir que pour lire, même si l’érotisme implique de placer le sexe dans une intrigue, ici sentimentale. Il était donc plus intéressant d’en faire une série avec des sorties régulières.

Même question que pour Jordane Luce : est-ce compliqué de travailler avec é ? Nelly Aman Renard


Pas du tout, au contraire. Elle pense pour moi et ça me facilite grandement la tâche. Que ce soit les histoires qu’elle propose selon les goûts des lectrices, les plans ou encore les recherches, elle s’arrange pour que tout me soit simplifié au vu des délais serrés qui me sont impartis. Je n’ai plus qu’à écrire et construire les personnages. Si je veux dévier, elle s’adapte. C’est vraiment un travail d’équipe.

Est-ce qu’un personnage vous a déjà donné du fil à retordre ? Lyna O’Real


Tous. Le format nouvelle demande d’être efficace. J’ai peu de lignes pour faire ressortir les caractères. Et pourtant, ce sont les caractères qui font l’histoire. Ils guident les actions et les réactions. Il m’arrive fréquemment de tout recommencer parce que je ne suis pas satisfaite de la tournure que prennent les choses. Et si à ça vous ajoutez, l’anticipation des personnages secondaires qui deviendront les personnages principaux des numéros suivants, ça peut vite s’avérer compliqué comme exercice.

Souvent quand on lit un roman dit « érotique » il y a soit pas assez d’érotisme, soit c’est trop trash. Comment trouvez-vous le juste milieu ? Nana Crush éditions


J’écris ce que j’aimerais lire dans ce contexte bien précis. Si ça ne me fait aucun effet, je sais que c’est raté. Et pour éviter de tomber dans le trash, j’ai une bêta à disposition (parce que Lu, rien ne la choque). Une sorte de police de la bienséance contre la pornographie. Souvent, elle ne me fait retirer qu’un mot ou deux après d’âpres négociations qu’elle remporte non sans m’entendre crier à la censure. Malgré tout, je lui suis très reconnaissante de protéger la population lesbienne de mes débordements.


Combien de tomes sont prévus à la collection She Time ? Aurélie Lefèvre


Il n’y a pas de nombre prédéfini. Nous nous sommes mis d’accord sur des contrats à l’unité pour que cette expérience reste un plaisir. Tant que ça nous éclatera et que ça plaira aux lectrices, nous continuerons.

C’EST QUAND LA SORTIE DU TOME 3 ??? Aurélie Lefèvre


On me souffle en août. Je suis flattée que les lectrices attendent la sortie du prochain avec une telle impatience. Cela prouve que nous avons réussi notre pari.


Saphine : Les scènes de sexe sont très bien décrites et on s’y croit ! Merci. Ma question : Serait-ce parfois pour satisfaire des désirs inassouvis ou êtes-vous réellement une femme qui possède une sexualité débordante ? Anne Cha


Je vous en prie, Anne Cha. Je m’attendais à cette question et pourtant que répondre… Bien plus que ma sexualité, c’est mon imagination qui est débordante. Mais c’est également cette imagination qui fait que ma sexualité est active et que mes désirs ne sont pas inassouvis. Je pense qu’il faut savoir s’écouter, se faire confiance et se lâcher pour être épanoui au lit et aussi jouer, impulser le désir et tester que ce soit en solo ou en duo. Le She Time est un bon stimulateur.


Pour alimenter notre fantasme à Anne Cha, Nana Crush Éditions et moi-même : êtes-vous blonde, brune ou rousse ? Nelly Aman Renard


Si je vous le dis, ce ne sera plus un fantasme… Je préfère vous laisser imaginer.


Chère Saphine, ton talent pour décrire les scènes sensuelles est sans égal. Cela n’a rien de vulgaire, à tel point que c’en devient envoûtant. Ma question : Pourrais-tu envisager une romance classique, plus longue donc, dans laquelle tu présenterais tes héroïnes dans leur contexte respectif, avant une première rencontre, qui induirait une suite nettement plus sensuelle ? Christian Philippe


Merci Christian, c’est gentil. Oui, nous y pensons, dans le genre New romance, une romance classique dans le format, mais bien plus érotique. Cela me donnerait la possibilité de développer davantage l’intrigue sentimentale et faire monter la tension sexuelle entre les personnages. Mais dans ce cas, le but sera différent. Ce ne sera pas le même travail, même si nous avons réussi, j’imagine, à intégrer de l’humour et des émotions dans les She Time.


Est-ce que vous pourriez écrire un autre genre (fantastique, policier,…) ? Aurélie Lefèvre


Sans romance ? Non. En trame de fond, pourquoi pas… Mais j’aime que la romance soit dominante, et c’est un exercice difficile auquel je ne me suis pas encore essayée.

Avez-vous d’autres projets en cours ? Aurélie Lefèvre


Pour l’instant non, les She Time me prennent déjà beaucoup de temps. Il faudrait que je les mette en pause et je n’en ai pas envie actuellement. J’aime les écrire.



Nous nous arrêterons ici, en espérant que vous soyez pleinement satisfaites mesdames 💋 (avec saphine, pas de doutes 🤣). Pour les autres, n'hésitez pas à rejoindre notre groupe pour connaître les dernières sorties, échanger et jouer 😉.


Have a nice day et prenez soin de vous ❤.


PS : Merci pour votre participation, on vous kiffe 🫶.


42 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page